FANDOM


S.T.A.L.K.E.R. : Shadow of Chernobyl
250px-Stalkercover
Développeur(s)

GSC Game World

Éditeur(s)

THQ
GSC World Publishing (CIS)

Distributeur(s)

THQ
1C (RU)
Valve (Steam)

Moteur

X-Ray 1.0

Plate-forme(s)

Microsoft Windows

Date(s) de sortie

20 mars 2007 (US)
22 mars 2007 (AUS)
23 mars 2007 (EU)

Classement(s)

ESRB: M
PEGI: 16+
OFLC: MA 15+

Configuration requise

Recommandée:

  • Microsoft Windows XP (SP2)/ Microsoft Windows (SP4)
  • Intel Core 2 Duo E6400/AMD Athlon 64 X2 4200+
  • 1GB+ RAM
  • nVidia GeForce 7900 series/ATI Radeon HD X1850/256 MB DirectX 9.0c compatible video card
  • LAN/Internet connection with Cable/DSL speeds for multiplayer
  • 10GB free HDD space

Minimum:

  • Microsoft Windows XP (SP2)/ Microsoft Windows (SP4)
  • Intel Pentium IV 2.0 GHz/AMD Athlon XP 2200+
  • 512 MB RAM
  • nVidia GeForce 5700/ATI Radeon 9600/128MB DirectX 9.0c compatible video card
  • LAN/Internet connection with Cable/DSL speeds for multiplayer
  • 10GB free HDD space

S.T.A.L.K.E.R. : Shadow of Chernobyl est un jeu développé par le studio ukrainien GSC Game World et édité par THQ. Il met en scène une réalité alternative, dans laquelle une seconde catastrophe nucléaire se produit à la centrale de Tchernobyl en 2006, provoquant des phénomènes étranges dans toute la zone à proximité. Le jeu dispose d'une trame narrative non linéaire et d'éléments de gameplay variés, comme les échanges commerciaux et les dialogues avec les PNJs piochant dans plusieurs genres différents. Il intègre également quelques éléments de personnalisation tirés du jeu de rôle et du jeu de gestion.

Le contexte historique du jeu et sa terminologie (« La Zone », « Stalker ») sont volontairement empruntés au roman de science-fiction populaire de 1972 Stalker, parfois sous-titré Pique-nique au bord du chemin écrit par les russes Arkady et Boris Strugatsky, ainsi qu'au film éponyme de 1979 réalisé par Andrei Tarkovsky, lui-même vaguement basé sur le roman. Le film subit par la suite une novélization qui aboutit à la version finale du roman Stalker.

Dans Shadow of Chernobyl, le joueur assume l'identité d'un « stalker » amnésique, un pilleur d'artefacts de « la Zone » appelé Le Tatoué. La Zone est le lieu de l'explosion en 1986 puis de 2006 de la centrale nucléaire de Tchernobyl, devenu un no man's land à cause de radiations extrêmes qui causent d'étranges changements dans la faune et la flore, ainsi que des anomalies dans les lois physiques. Le joueur peut se déplacer dans les environs pour effectuer ses missions. 

Le « stalker » avait pour signification grossière dans le film de Tarkovsky celle de « guide » ou d'« explorateur », ce dernier ayant pour but de faire pénétrer des gens dans la Zone. Début 2007, THQ, l'éditeur du jeu, a révélé que STALKER était l'acronyme de « Scavengers, Trespassers, Adventurers, Loners, Killers, Explorers and Robbers ». Traduits en français, ces termes signifient « Pilleurs, Transgresseurs, Aventuriers, Solitaires, Tueurs, Explorateurs et Voleurs ». En outre, le verbe anglais « to stalk » signifie « avancer furtivement, traquer, rôder ».

Le 11 juillet 2007, GSC Game World a annoncé un préquel, S.T.A.L.K.E.R. : Clear Sky, qui a paru le 5 Septembre 2008. Le 30 avril 2009, GSC Game World a annoncé une suite, S.T.A.L.K.E.R. : Call of Pripyat, disponible dans le monde entier en février 2010.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.