FANDOM


Snork
Cop pda snork
Caractéristiques générales
Type

Humain muté

Statistiques
Santé

Élevée

Attaques

Pieds
Griffes
Dents

Abiletés

Bondir sur l'ennemi

Parties du corps

Pieds de Snork

Emplacements

Shadow of Chernobyl

Clear Sky

Call of Pripyat

[Source]

Le Snork est un célèbre mutant symbolique de la série S.T.A.L.K.E.R., apparaissant dans les trois jeux. Résultats de la mutation de soldats devenus fous après avoir été affectés à la garde de la Zone, les Snorks sont reconnaissables par le fort grondement qu'ils produisent constamment. À de plusieurs reprises, les Snorks ont aussi été surpris en train de communiquer entre eux, bien que le "langage" qu'ils semblent utiliser ne corresponde à rien de connu.

CaractéristiquesModifier

OrigineModifier

Le Snork est une horrible mutation de soldat humain ou de stalker, ayant gardé sur lui des lambeaux de son uniforme passé, ses bottes et un masque à gaz GP-4 avec ses ouvertures oculaires craquelées et son tuyau de respiration. L’exposition aux radiations et aux anomalies lors du second désastre de Tchernobyl a complètement anéanti sa raison humaine, donnant naissance à une créature démente, vicieuse et sauvage à la place, transformant son corps en celui d’un dangereux prédateur.

Les Snorks sont aperçus pour la première fois le 22 mai 2007, près d’un avant-poste de l’armée au 30ème kilomètre de la Zone, à Kharkov. Un officier attendant son véhicule de transport près des portes du camp est attaqué par un Snork, qui le massacre avec les restes rouillés d’un fusil à pompe Izh 91. Le mutant est ensuite rapidement abattu par les autres soldats.

BiologieModifier

SCS Snork feeding

Un Snork en train de se nourrir.

De manière générale, le Snork est à 90-95% similaire à l’humain, possède la même silhouette sans aucune modification drastique (comme des griffes ou des tentacules par exemple). Sa peau est gris clair, couverte de lésions et de plaies ouvertes, avec une colonne vertébrale très apparente dans son dos. Malgré son apparence un peu frêle et ténue, le Snork possède des muscles incroyablement puissants et des réflexes surhumains.

Néanmoins, le Snork doit se contenter d’un faible champ de vision (obstrué par le masque à gaz et encore plus par ses lentilles oculaires craquelées) compensé par un brillant odorat (son nez est situé directement sous le tuyau de respiration du masque) qu’il utilise pour localiser sa proie. Lorsqu’il n’attaque pas, il rampe lentement au sol à quatre pattes, sa colonne vertébrale l’empêchant de soutenir son poids en position debout. Mais une fois en chasse, le Snork est étonnamment rapide grâce aux mutations des tendons dans ses pieds. Un Snork peut réaliser de grands bonds pour atteindre sa cible et ensuite lui infliger une série de violents coups de pied très rapidement.

Le Snork ne peut pas parler, ses cordes vocales ayant été trop endommagées pour se restaurer naturellement. Il communique cependant au moyen de grognements graves, qui varient d’intensité et de volume, les plus bruyants précédant bien évidemment une attaque. Curieusement, il ne possède pas de lèvres. Il est possible que dans un acte de démence désespéré et poussé par la faim, il les ait dévorées lui-même, se condamnant à afficher pour toujours son rictus cannibale.

NomModifier

À l’origine, les Snorks étaient appelés Recrues par les soldats ukrainiens. Le nom actuel a été donné par un journaliste allemand de RTL, Ulrich Klose, qui enquêta sur la situation en Ukraine après l’accident. Dans ses interview, il appelle le monstre Schnorchel (Snorkel en anglais, ce qui signifie tuba), en référence à l’apparence de son visage. Les soldats apprécièrent cette désignation et commencèrent à en utiliser une version raccourcie, Snork.

GameplayModifier

Xr cop screen 006 1680w

Une attaque de Snork.

Le meilleur moyen de venir à bout d'un Snork est le fusil à pompe. Si vous n'en possédez pas encore, essayez de viser sa tête. Un seul tir à la tête est fatal, comme pour tous les autres ennemis du jeu (sauf les Chimères et les Pseudo-géant). Gardez toujours une certaine distance entre vous et le Snork. Il est relativement facile d'esquiver son coup lorsqu'il vous bondit dessus, en vous déplaçant de côté ou en rampant aussi bas que possible, pour augmenter les chances qu'il vous rate. Il est aussi assez simple de les toucher en plein vol. En combat rapproché, 2 ou 3 coups de couteaux dans le dos ou un seul bien placé dans la tête suffisent à l'abattre. De plus, comme c'est le cas de la plupart des mutants, une fois suffisamment de dommages infligés le Snork commencera à boîter et à se mouvoir bien moins vite, le rendant vulnérable à un coup fatal.

Le saut du Snork est en réalité son seul moyen de vous attaquer - il se déplace trop lentement autrement pour pouvoir vous toucher si vous êtes en mouvement. Il est simple de savoir quand un Snork s'apprête à bondir - il se redresse un instant sur ses pieds avant de sauter. Si vous le pouvez, déplacez-vous alors latéralement ou essayez au moins de gardez un obstacle entre vous et la trajectoire de son saut.

Les Snorks voyagent en général en bande de 3 ou 4, et si le joueur ne dispose pas de suffisamment d'équipement ou d'expérience, il se fait rapidement déborder.

ApparitionsModifier

Shadow of ChernobylModifier

Snorkkick2

Coup de pied d'un Snork.

Les Snorks deviennent de plus en plus fréquents à mesure que l'histoire progresse, mais peuvent de manière générale être trouvés plus facilement à Yantar, dans les Territoires Sauvages et à Pripyat. Ils vivent également à X-18 et X16. Certains ont été aperçus près de la Forêt rouge et dans les zones extérieures de la Centrale nucléaire de Tchernobyl centrale de Tchernobyl.

Clear SkyModifier

Dans S.T.A.L.K.E.R. : Clear Sky, des Snorks peuvent être trouvés à Agroprom et comme objectifs de quête à la Décharge (seulement la nuit ou les premières heures du matin). Ils sont également présents dans la Forêt rouge et sont très fréquents dans la plupart des installations souterraines. Le Snork dans CS dispose d'un modèle mis à jour par rapport à SoC. La chair autour de la colonne vertébrale exposée a été agrandie et colorée en une nuance d'orange, ainsi que plusieurs autres changements incluant plus de sang éclaboussé autour de sa bouche et de meilleurs détails.

Call of PripyatModifier

Snorkslap

Un Snork griffant le joueur.

Dans Call of Pripyat, les Snorks peuvent être des ennemis relativement communs ou extrêmement rares, selon le champ d'anomalies choisie par le joueur. À Zaton, ils apparaissent dans la partie souterraine de la Griffe, tout comme sur le plateau (leur tanière est cachée dans la zone). À Yanov, ils apparaissent un peu partout, habituellement par paire, mais sont plus rares que les meutes de chiens. Ils sont très communs dans les Souterrains de Pripyat, mais restent plutôt rares dans la ville-même jusqu'à la quête Évacuation. Leur santé est bien plus élevée que dans les autres jeux, et grâce à la limitation de puissance des fusils à pompe et des carabines, les Snorks peuvent aisément survivre à une demi-douzaine de cartouches d'un Eliminator complètement amélioré.

Cependant, s'ils sont déjà proches et que vous n'avez plus beaucoup de munitions, essayez le couteau - un ou deux coups devraient suffire à la difficulté "Stalker".

Les Snorks, comme la plupart des autres mutants de Call of Pripyat, ont reçu une amélioration d'IA. Au lieu d'essayer d'attaquer sans réfléchir le joueur, ils adopteront un style plus orienté vers la guérilla, essayant de vous flanquer, ou de vous prendre par surprise en sautant d'endroits cachés ou invisibles. Par example : si vous faites face à un Snork esseulé dans une zone disposant de beaucoup de couvertures potentielles, le Snork adoptera un style hit-and-run (attaquer puis courir), vous portant un coup, puis esquivant, et tirant parti des couvertures du terrain pour vous prendre à revers ou par derrière. Cependant, contrairement à SoC et CS, le Snork ne dispose d'aucune attaque de mêlée ; il essayera plutôt de prendre de la distance avant de vivement bondir sur le joueur. Ainsi, tenter de se rapprocher du Snork n'est pas une si mauvaise idée que cela (surtout depuis que les fusils ont été affaiblis dans CoP).

NotesModifier

  • Après un grand bond, un Snork effectuera une roulade pour absorber le choc, à la manière des adeptes de Parkour.
  • À la frontière entre les Entrepôts de l'armée et de la Forêt rouge, des lances se trouvent sur une ligne derrière la clôture, sur lesquelles des têtes de Snorks sont plantées.
  • Fait intéressant, les Snorks sont les seuls et uniques mutants que le joueur rencontre à la Centrale nucléaire de Tchernobyl elle-même.

GalerieModifier